Souvenir de physique

Publié le par Nathalie Dimarcq

J'étais très imperméable à la physique et surtout à la manière de l'enseigner et de la transmettre au lycée , et, pour supporter les cours je cherchais des moyens de rêver... Je me souviens avoir saisi le "moment d'un couple", le "bonhomme d'en père" et "rôt j'ai hâche" pour en faire les friandises adoucissantes d'une scolarité étouffante... Je suis maintenant enseignante... en sciences, sans doute pour des raisons purement littéraires...

Publié dans Rapport à la science

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article