Dégoûté de la chimie

Publié le par Kama

Bonjour. Comme beaucoup certainement j'ai eu droit à "mes" cours de chimie qui vous en dégoûtent pour toujours. Je n'aurais même pas eu idée à témoigner pour cette banalité si je n'avais pas eu, dans mon parcours existentiel, une opportunité professionnelle dans le secteur écologique dont la formation aurait nécessité de bonnes bases de compréhension de la biologie. J'ai dû refuser l'accès à cette formation pour ne pas avoir à essuyer un échec de plus dans ma vie face à mon incompétence à comprendre une matière nécessaire à l'exercice d'un métier... Tout cela parce que les cours de chimie de ma scolarité étaient un vrai supplice pour mon mental et pour mes sens. J'aurais un profil franchement littéraire ou artistique, le sujet serait clos or je suis précisément de ceux qu'on dit mitigés au profil mixte... Bref... Les cours de chimie donc puaient, voire agressaient mes muqueuses nasales et buccales, sans compter qu'ils étaient aussi froids qu'un autel d'église en plein hiver sans présence(s) et que le 3/4 du jargon & des explications étaient une vraie langue étrangère sans traductions à mon entendement de collégien et de lycéen !...

A cela je conclue que l'enseignement (la manière & le contenu) peut donner l'envie autant que l'enlever... J'ai connu bien des récalcitrants aux sciences trouver un cours de Mathématique intéressant voire fascinant face à un enseignant & un enseignement qui savent donner envie... Je vous renvoie donc au film fameux entre tous "LE CERCLE DES POETES DISPARUS" duquel l'enseignement aurait tout interêt de s'inspirer si on voulait créer plus d'envies que de dégoûts.

C'est dit ! Merci de nous donner l'opportunité de témoigner.

Publié dans Chimie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article